Charente-Maritime : 10 monuments historiques méconnus a découvrir

Charente-Maritime : 10 monuments historiques méconnus a découvrir

L'application pour découvrir les Monuments Historiques français

Carte du Patrimoine est Disponible pour Android sur le Google Play Store
Une capture d'écran de l'application Carte du Patrimoine présentant les informations d'un château à Montiganc-Charente

Eglise paroissiale Saint-Gervais et Saint-Protais - Jonzac

Façade ouest, vue générale

L'Église paroissiale Saint-Gervais et Saint-Protais, originaire de fin 12e siècle et visiblement remodelée au fil des siècles, notamment après les guerres de Religion et au cours d'une rénovation néo-romane au 19e siècle, est inscrite MH depuis 2001. La façade conserve des éléments romans tandis que l’intérieur fut adapté en style néo-romantique, illustrant les modifications architecturales subies au cours de son histoire.

Eglise de l'Assomption - Romazières

Vue aérienne de l'église et de son environnement

L’Église romane de l’Assomption, édifiée au 12e siècle et inscrite MH depuis 1935, exhibe une façade romane avec un portail en plein cintre et un clocher à deux arcades. Les chapiteaux romans cubiques, sans ornement ou à décoration simple, soutiennent un chœur voûté en berceau et une abside voûtée en cul-de-four. L'église témoigne de l'architecture religieuse romane et reste une possession communale.

Eglise Saint-Eugène - Saint-Eugène

Façade latérale sud

Construite à la fin du 12e siècle avec des rénovations au 19e siècle, l'Eglise Saint-Eugène associe des éléments romans, comme la tour du clocher, à des ajouts néo-gothiques par l'architecte Robin en 1873. L'édifice inclut un chœur gothique et une "nef d'une travée" du 19e siècle. Enregistrée comme MH en 1925, l'église est un exemple frappant d'évolution architecturale sur plusieurs siècles.

Eglise Notre-Dame de l'Assomption - Neulles

Vue aérienne de l'église et de son environnement

L'Église Notre-Dame de l'Assomption, datée du 11e au 13e siècle et inscrite MH en 2000, arbore une façade romane sans ornement et un chœur du début gothique avec triplet et demi-oculus. Son clocher, fondue en 1780, ajoute à son patrimoine historique. La simplicité de sa décoration romane et la transition vers le gothique marquent son unicité.

Citadelle et fortifications - Saint-Martin-de-Ré

Porte de Thoiras, vue générale

La Citadelle de Saint-Martin-de-Ré, œuvre de Vauban du 17e au 18e siècle, classée MH en 1984, symbolise les principes de l'ingénierie militaire avec ses remparts, bastions, et demi-lunes. L'entrée dorique porte un grand tympan sculpté. La chapelle de la citadelle affiche une porte dorique avec fronton circulaire, faisant de ce complexe un spécimen remarquable de l'architecture militaire de Vauban.

Eglise Saint-Pierre - Romegoux

Façade ouest

Construite au 16e siècle, l'Église Saint-Pierre se distingue par son imposant clocher carré inachevé et ses voûtes à liernes et tiercerons. Ses fenêtres tréflées et son abside flamboyante ajoutent à sa splendeur. Inscrite MH depuis 1931, l'architecture poursuit les traditions gothiques avec des éléments de gothique flamboyant, malgré des voûtes détruites et des reconstructions.

Groupe scolaire Paul-Doumer - La Rochelle

Vue générale de l’entrée de l’école

Inauguré en 1933 et inscrit MH en 2002, le Groupe scolaire Paul-Doumer reflète l’architecture moderne du 20e siècle. Conçu pour s’intégrer dans un terrain irrégulier, ses bâtiments en épi offrent une composition pyramidale à son entrée. Sa structure en béton armé, habillée de briques et de crépi ocre, témoigne des tendances architecturales de l’époque avec un mélange de tradition et de modernité.

Eglise Saint-Fortunat - Saint-Fort-sur-Gironde

Façade ouest

L’Église Saint-Fortunat, du 11e au 16e siècle et classée MH en 1913, possède une façade ornée de frises symboliques et un portail à trois arcatures. Le style flamboyant se manifeste dans l’abside, avec une porte de style gothique tardif couronnée d'une coquille. Son clocher surmonté d'une coupole et doté d'une galerie témoigne d'un mélange de styles romans et gothiques flamboyants.

Eglise Notre-Dame de Boresse - Boresse-et-Martron

Façade latérale sud

Mentionnée dès 1098 et fortifiée au 15e siècle, l'Église Notre-Dame de Boresse, inscrite MH en 1949 et 2000, illustre l'évolution architecturale du 12e siècle. Ses transformations au 19e siècle témoignent de soins constants, avec notamment la reconstruction de son clocher. La structure conserve une nef unique et un choeur légèrement désaxé, représentative de son héritage médiéval.

Fontaine d'Hiers - Hiers-Brouage

Vue partielle de l’édicule

Inaugurée en 1628, la Fontaine d'Hiers évoque l'ingénierie hydraulique de l'époque et sa contribution à l'approvisionnement en eau de la forteresse de Brouage. Classée MH en 1999, cette structure carrée en pierre servit pour divers usages jusqu'au 20e siècle. Sa conception précise et sa fonction historique en font un témoignage remarquable des infrastructures de l'eau du 17e siècle.