Creuse : 10 monuments historiques méconnus a découvrir

Creuse : 10 monuments historiques méconnus a découvrir

L'application pour découvrir les Monuments Historiques français

Carte du Patrimoine est Disponible pour Android sur le Google Play Store
Une capture d'écran de l'application Carte du Patrimoine présentant les informations d'un château à Montiganc-Charente

Croix sculptée du 15e ou du 16e siècle, Gentioux-Pigerolles

Vue générale de la croix sculptée

Cette croix en granit du 15e ou 16e siècle révèle un soubassement constitué de blocs quadrangulaires surmontés d'une structure pyramidale. Le fût octogonal supporte une croix avec des bases élargies et des fleurons rayonnant aux extrémités. Les reliefs sculptés du Christ, de la Vierge et de Saint-Jean caractérisent ce monument. Inscrite aux Monuments Historiques depuis le 12 septembre 1963, elle appartient à la commune de Gentioux-Pigerolles.

Eglise Saint-Barthélemy, Chénérailles

Ensemble nord-ouest de l'Eglise Saint-Barthélemy

L'Eglise Saint-Barthélemy a été fondée au 13e siècle et dépendait de l'abbaye de Bénévent. Sa structure comprend un vaisseau divisé en quatre travées avec un chœur à chevet plat. Au 14e siècle fut ajoutée la chapelle seigneuriale, et ses voûtes sont ornées de peintures modernes. Les deux portails en arc brisé témoignent de la qualité architecturale de l'époque, avec des sculptures et frises remarquables, notamment sur le portail nord. Propriété de la commune, elle est inscrite aux Monuments Historiques depuis le 20 octobre 1960.

Eglise Saint-Hilaire, Saint-Hilaire-la-Plaine

Ensemble sud-ouest de l'Eglise Saint-Hilaire

L'Eglise Saint-Hilaire du 13e siècle se distingue par sa nef unique et son clocher fortifié du 14e siècle. Son architecture contient un clocher voûté intérieurement porté par une tourelle, terminé par un rang de mâchicoulis remplaçant d'anciens créneaux. Le portail 13e siècle et la toiture du 17e siècle ajoutent à l'histoire multiséculaire de cet édifice. Classée Monuments Historiques depuis le 12 novembre 1930, elle est propriété de la commune.

Viaduc de Busseau-sur-Creuse, Ahun

Construit entre 1863 et 1865 par l'ingénieur Wilhelm Nördling et le français Llyod, le Viaduc de Busseau-sur-Creuse est une œuvre d'ingénierie marquante de la ligne SNCF. Avec un design épuré, il se compose de parapets à croisillon en fer et de piles en maçonnerie robustes. C'est un témoignage essentiel du développement des transports et de l'architecture ferroviaire du 19e siècle. Le viaduc est inscrit aux Monuments Historiques depuis le 15 janvier 1975, et appartient à un établissement public de l'Etat.

Eglise Saint-André-de-Bellefaye, Soumans

Historiquement liée aux abbayes de Déols et Evaux, l'Eglise Saint-André-de-Bellefaye a un patronage qui fut par la suite détenu par l'évêché de Limoges. Ce sanctuaire se caractérise par une nef voûtée en berceau brisée et un choeur séparé par un arc doubleau. Son clocher-mur à deux baies domine la façade ouest. Contreforts récents renforcent l'édifice dont certains datent de l'époque de construction initiale au 13e siècle. Inscrite MH le 14 octobre 1963, elle appartient à la commune.

Eglise Saint-Priest, Saint-Priest-la-Plaine

Vestiges de peintures murales sur le mur nord du choeur de l'Eglise Saint-Priest

Ancien domaine de l'abbaye de Bénévent, l'Eglise Saint-Priest date du 13e siècle. Elle est composée d'une nef unique avec voûtes d'ogives et un choeur au chevet plat. Un clocher plus moderne surplombe l'ensemble. À l'intérieur, on peut admirer des peintures murales du 15e siècle, notamment une représentation saisissante de Saint-Antoine. Cet édifice témoigne de l'architecture gothique limousine. Classé au titre des Monuments Historiques depuis le 13 octobre 1958 et inscrit le 5 décembre 1979, l'église est propriété de la commune.

Eglise Saint-Jean-Baptiste, Blaudeix

Ensemble sud-ouest de l'Eglise Saint-Jean-Baptiste

L'Eglise Saint-Jean-Baptiste est un édifice rectangulaire au chevet plat bâti vers la fin du 13e siècle. Elle se distingue par sa couverture sur croisées d'ogives ornées de liernes et tiercerons. Autrefois propriété d'une commanderie de l'ordre de Malte, cette église est marquée par l'historique ordre chevaleresque. Inscrite MH le 10 mars 1934, elle est le reflet de la dévotion médiévale et appartient aujourd'hui à la commune.

Pont dit Pont Charraud, Crozant

Le Pont Charraud, bâti vers la fin du 17e siècle, est un ouvrage d'art caractérisé par ses trois arches en plein cintre soutenues par des avant-becs triangulaires en amont et trapézoïdaux en aval. Son aspect esthétique est rehaussé par des ornementations en forme de demi-boule au sommet des avant-becs. Témoin de l'ingénierie civile de son époque, le pont est inscrit aux Monuments Historiques depuis le 23 juillet 1934 et propriété du département.

Eglise Saint-Blaise, Saint-Bard

Côté occidental de l'Eglise Saint-Blaise

L'Eglise Saint-Blaise possède une longue histoire liée à l'abbaye de Chambon et au diocèse de Clermont-Ferrand. Érigée à la fin du 13e siècle et début du 14e, elle comprend une nef à chevet droit avec une voûte d'ogives ajoutée au 19e siècle. Le chevet est illuminé par une baie trilobée, et le portail sud présente une riche frise sculptée. Coiffée d'un clocher-mur à pignon, l'église reflète la spiritualité médiévale. Inscrite MH le 20 décembre 1973, elle est propriété de la commune.

Eglise Saint-Martin, Mautes

Relevant du diocèse de Clermont et de l'abbaye de Chambon avant la Révolution, l'Eglise Saint-Martin date du 12e siècle, avec des extensions jusqu'au 17e siècle. À l'origine couverte en berceau, la nef a vu l'ajout de chapelles latérales formant un transept. Son clocher-mur à deux baies en plein-cintre et les chapiteaux sculptés nous plongent dans l'ère de l'art roman et gothique. Inscrite MH le 29 octobre 1968, l'église est une propriété communale préservant ainsi son patrimoine historique et religieux.