Dordogne : 10 monuments historiques méconnus a découvrir

Dordogne : 10 monuments historiques méconnus a découvrir

L'application pour découvrir les Monuments Historiques français

Carte du Patrimoine est Disponible pour Android sur le Google Play Store
Une capture d'écran de l'application Carte du Patrimoine présentant les informations d'un château à Montiganc-Charente

Eglise Saint-Eutrope - Meyrals

Clocher-mur de l'Eglise Saint-Eutrope

L'église Saint-Eutrope de Meyrals est un édifice principalement du 12e siècle composé d'un clocher-mur, d'une nef unique et d'un chœur à abside semi-circulaire. Elle a subi des transformations aux 16e et 18e siècles, notamment avec l'ajout de chapelles et la modification des baies. L'abside est remarquablement ornée d'arcatures soutenues par des colonnes à chapiteaux végétaux. Cette construction est le reflet d’une architecture religieuse évolutive et est inscrite au patrimoine historique.

Chapelle Saint-Mayme - Pomport

La chapelle Saint-Mayme, située à Pomport, était à l'origine dépendante de l'abbaye Saint-Cybard d'Angoulême. De style basilical, elle se compose d'une nef unique sans travées et d'un chœur semi-circulaire. La façade arbore un portail en tiers-point orné d'un simple boudin et surmonté d'une niche contenant une croix, complétée par un clocher-mur avec deux baies. Cet édifice, mêlant des éléments datant du 12e et du 15e siècle, est un précieux témoin de l'architecture religieuse médiévale et fait partie du patrimoine communal.

Colonne romaine - Sencenac-Puy-de-Fourches

Cette colonne romaine, située à Sencenac-Puy-de-Fourches, est posée sur un socle de pierre se dressant sur une base de ciment. Son fût est orné de moulures en vis, et le chapiteau affiche des décorations en forme de palmettes. Héritage de l'époque Gallo-romaine et estimée du 3e siècle, elle représente l'empreinte durable de la Rome antique dans le paysage et est la propriété de la commune, éveillant la curiosité pour son passé lointain.

Chapelle du cimetière dite chapelle du Cheylat - Saint-Geniès

Peinture monumentale de la chapelle du Cheylat représentant le Martyr de sainte Catherine

Datant de 1329 et ornée de peintures murales, la chapelle du cimetière de Saint-Geniès, connue sous le nom de chapelle du Cheylat, offre un riche témoignage de l'art médiéval. Elle présente des fresques exceptionnelles illustrant des scènes de martyrs, les apôtres, ou encore des figures saints comme Catherine et Georges, le tout sur un ciel étoilé peint sur la voûte. Sa décoration et son histoire en font un monument classé, témoignant de la vitalité culturelle et religieuse du 14e siècle.

Presbytère - La Cassagne

Le presbytère de La Cassagne est un vestige du 16e siècle d'un prieuré dépendant de l'abbaye de Saint-Amand de Coly. Il inclut un corps de logis avec une tourelle d'escalier et conserve au premier étage la chambre de l'abbé, avec son lambris 18e et une grande cheminée. La cuisine reflète des modifications des 17e et 18e siècles. Ce bâtiment historique qui a traversé les siècles est maintenant une propriété municipale.

Hôpital - Sarlat-la-Canéda

Construit au 18e siècle à Sarlat-la-Canéda, l'Hôpital érigé par la comtesse de Chapt de Rastignac, reflète un style classique. Il comporte un long corridor flanqué d'un escalier en pierre avec une rampe en ferronnerie. Le bâtiment est couronné d'un portail tardif du 17e ou début du 18e siècle, composé de piliers ornés de corniches, de volutes et de pots à feu, témoignant d'une époque où la bienfaisance se parait d'architecture soignée.

Eglise Notre-Dame de la Nativité - Pressignac-Vicq

L'église Notre-Dame de la Nativité se caractérise par ses deux clochers distincts : l'un fortifié avec un chemin de ronde datant du 16e siècle, l'autre surmontant une coupole carrée. Les fenêtres flamboyantes du chevet ajoutées lors de la restauration du 19e siècle renforcent son caractère. L'église, ayant subi des modifications à travers différents siècles, est un témoignage de l'histoire architecturale de Pressignac-Vicq.

Eglise Saint-Michel de Lestignac et cimetière - Sigoulès

L'église Saint-Michel de Lestignac, mentionnée dès 1265 dans les textes, comporte une nef qui mène à un chœur à chevet plat. Riche en détails du 15e siècle, elle inclut notamment des chapiteaux sculptés. Au 19e siècle, des modifications ont été apportées, masquant certains éléments plus anciens. Sa façade arbore un clocher-mur à deux baies plein cintre et un portail orné d'archivoltes et de sculptures. Elle constitue un patrimoine communal inscrit aux monuments historiques.

Eglise Saint-Denis - Ponteyraud

L'église Saint-Denis de Ponteyraud est une structure rectangulaire du 14e siècle, divisée en travées inégales et surmontée d'un campanile modeste. Le chœur est voûté en berceau et sur le mur nord se trouve une série d'arcatures supportées par des contreforts, une caractéristique peu commune. Avec sa corniche ornée de corbeaux sur le mur sud, l'église offre un aperçu fascinant sur l'architecture religieuse médiévale de la région.

Eglise Saint-Césaire - Saint-Sulpice-d'Excideuil

Vue de l'église Saint-Césaire

L'église Saint-Césaire de Saint-Sulpice-d'Excideuil est présumée être le lieu de naissance de Sulpice Sévère, célèbre historien du IVe siècle. L'église, dominée par un clocher-porche, consiste en une salle unique débouchant sur un chevet plat éclairé par des chapelles latérales ajoutées au 17e siècle. Des peintures murales ornementales sur la litre révèlent des motifs végétaux datant également de cette période, enrichissant le patrimoine de cette communauté.