Guadeloupe : 10 monuments historiques méconnus a découvrir

Guadeloupe : 10 monuments historiques méconnus a découvrir

L'application pour découvrir les Monuments Historiques français

Carte du Patrimoine est Disponible pour Android sur le Google Play Store
Une capture d'écran de l'application Carte du Patrimoine présentant les informations d'un château à Montiganc-Charente

Ancien four à chaux, Trois-Rivières

Four construit en 1814, l'Ancien four à chaux de Trois-Rivières est un site historique actionné par seize esclaves. Adossé aux pentes près de l'unique carrière de calcaire de Basse-Terre, sa conception hexagonale et conique en roche volcanique reflète son passé industriel. Bien que les changements ultérieurs aient modifié l'accès, sa structure reste un témoignage significatif du 19e siècle, inscrit MH le 03 mai 2007, et propriété de la commune.

Ensemble de roches gravées et de polissoirs précolombiens, Trois-Rivières

Vue générale d’une des roches gravées

Découvert en 1995, ce site archéologique à Trois-Rivières expose un captivant héritage précolombien avec ses blocs gravés près d’une source. Des représentations d’un homme et d’une femme en train d’accoucher y sont notables. Ces artéfacts des premiers habitants de la Guadeloupe, classés MH le 29 octobre 2012, sont la propriété de l'État et racontent les histoires oubliées d'une culture ancienne.

Mairie, Pointe-Noire

La Mairie de Pointe-Noire, chef-d'œuvre du célèbre architecte Ali-Georges Tur, a été édifiée suite au cyclone dévastateur de 1928. Son architecture témoigne de la reconstruction guadeloupéenne du 2e quart du 20e siècle. Inscrite MH le 02 avril 1992, elle reste un emblème du patrimoine public étatique.

Monument aux morts, Les Abymes

À Les Abymes, le Monument aux morts est une œuvre de l'artiste Ardaches Baldjian. Ce mémorial distinct du 2e quart du 20e siècle est remarquable pour son obélisque en béton évoquant un obus et ses carreaux de céramique qui donnent vie à des allégories touchantes. Inscrit MH le 10 décembre 2013, il est un patrimoine précieux de la commune.

Habitation Bisdary, Gourbeyre

Les vestiges de l'Habitation Bisdary à Gourbeyre racontent l'histoire d'une sucrerie du 18e siècle aux mains des Jésuites et des épreuves endurées par le domaine. L'architecture des bâtiments subsistants donne un aperçu des périodes de reconstruction après diverses catastrophes. Inscrite MH le 18 décembre 2007, cette propriété de l'État incarne le patrimoine architectural de l'époque coloniale.

Habitation caféière La Grivelière, Vieux-Habitants

Tiroirs à séchage de café à La Grivelière

La Grivelière à Vieux-Habitants se distingue par son caractère authentique, témoin vivant de l'époque coloniale de la Guadeloupe. Classée MH le 21 janvier 1987, cette habitation de café du 17e siècle, qui fut aussi une rocouerie puis une cacaoyère, attire par son harmonie dans le paysage. Elle est une propriété régionale et continue d'écrire l'histoire du café antillais.

Indigoterie "le Gouffre", Capesterre-de-Marie-Galante

L'Indigoterie "le Gouffre" à Capesterre-de-Marie-Galante conserve les reliques de la production d'indigo avec ses cuves et un puits, datant d'une période où cette teinture était un produit d'exportation clé. Sa structure distincte témoigne d'un passé industriel rarement conservé. Inscrite MH le 10 décembre 2013, elle est un édifice emblématique appartenant à un établissement public de l'État.

Hôtel de Ville, Lamentin

Façade antérieure de l’Hôtel de Ville de Lamentin

L'Hôtel de Ville de Lamentin est un exemple emblématique de l'architecture Art Déco du 20e siècle, œuvre de l'architecte Ali Tur. Son esthétique raffinée, son langage architectural soigné et ses finitions décoratives internes reflètent les tendances et le savoir-faire de l'époque. Classé MH le 08 juin 2017, cet édifice est la propriété de la commune et continue de dominer le paysage urbain local.

Ensemble de polissoirs et de roches gravées, Trois-Rivières

Le site de la rivière du petit Carbet à Trois-Rivières regroupe un imposant ensemble de 49 roches gravées et de polissoirs préhistoriques, répartis sur une zone de 900 mètres. Ces artefacts témoignent de la culture précolombienne et des pratiques ancestrales de polissage. Leur inscription MH date du 22 novembre 2013, et ils restent la propriété de l'État, offrant aux visiteurs un aperçu de la préhistoire de la Guadeloupe.

Groupe scolaire, Lamentin

Façade antérieure sur rue du groupe scolaire de Lamentin

Le Groupe scolaire de Lamentin, conçu par Ali Tur, illustre un renouveau architectural dans la Guadeloupe du 20e siècle avec son style Art Déco et sa construction en béton armé. Sa structure formelle en U et son traitement architectural reflètent la vision moderne et fonctionnelle de l'éducation adoptée à l'époque. Classé MH le 08 juin 2017, ce bien scolaire est une propriété de la commune marquant le paysage éducatif de l'île.