Guyanne : 10 monuments historiques méconnus a découvrir

Guyanne : 10 monuments historiques méconnus a découvrir

L'application pour découvrir les Monuments Historiques français

Carte du Patrimoine est Disponible pour Android sur le Google Play Store
Une capture d'écran de l'application Carte du Patrimoine présentant les informations d'un château à Montiganc-Charente

Ancien hôpital André-Bouron - Saint-Laurent-du-Maroni

Vue générale des façades de l'Ancien hôpital André-Bouron

L'Ancien hôpital André-Bouron, érigé à la fin du 19e siècle à Saint-Laurent-du-Maroni, illustre le passé médical de la région. Conçu sous la forme pavillonnaire, il s'organise symétriquement autour d'un axe central, comprenant deux groupes de quatre bâtiments. La structure reflète le changement de paradigmes en matière de soins de santé de l'époque, mettant en lumière l'histoire de Saint-Laurent-du-Maroni, ville fondée en 1858 et riche d'une histoire coloniale et pénitentiaire.

Ancien fort Trio - Matoury

À Matoury se trouve l’Ancien fort Trio, une bastion de l’histoire militaire française en Guyane. Les fortifications originelles datent des 17e et 19e siècles, mais ont été détruites en 1817. Le fort a été reconstruit dans la première moitié du 19e siècle, témoignant des conflits et stratégies défensives de cette ère. Bien qu’il ne reste que peu de vestiges, le site continue d’être protégé pour son importance historique.

Roches gravées des Montagnes Anglaises - Roura

Détail d’une roche gravée aux Montagnes Anglaises

Les Roches gravées des Montagnes Anglaises, situées à Roura, sont un témoignage remarquable de l'art rupestre amérindien datant du premier millénaire de notre ère. Elles incluent également un lys gravé en 1743, symbolisant l'affirmation de la souveraineté royale française. Ce site fait partie du riche héritage culturel et historique, documentant la présence et les pratiques des peuples autochtones de Guyane ainsi que les influences coloniales subséquentes.

Ancien Hôpital Jean Martial - Cayenne

Bâtiment A de l'Ancien Hôpital Jean Martial, façade sud

Fondé vers 1821 à Cayenne, l'Ancien Hôpital Jean Martial illustre l'évolution de l'architecture hospitalière avec un noyau central maçonné et des adjonctions successives jusqu'à la fin du 19e siècle. Il comporte des éléments architecturaux typiques de l'époque, tels que des murs s'amincissant à chaque étage, reflétant le développement infrastructurel guyanais et la prise en charge sanitaire des populations, y compris militaires et déportés, pendant la période coloniale.

Sites de la Carrière et de l'Anse de la Montagne d'Argent - Ouanary

Détail d’une roche gravée de la Carrière

À Ouanary, les Sites de la Carrière et de l'Anse de la Montagne d'Argent sont spectaculaires, abritant des gravures rupestres datant de l'avant J.C. Ces gravures montrent la richesse de la culture amérindienne, avec de multiples représentations anthropomorphiques et symboliques effectuées au piqueté-poli. Ces œuvres rupestres offrent une fenêtre sur les pratiques artistiques et spirituelles des premiers habitants de cette région.

Ancienne école du bourg de Remire - Remire-Montjoly

Façade sur rue de l'Ancienne école du bourg de Remire

Bâtie en 1892 à Remire-Montjoly, l'Ancienne école du bourg de Remire se distingue par son architecture traditionnelle créole, avec des volumes simples et des percements symétriques des façades. Remarquable pour ses murs couverts de bardeaux de bois et une charpente en bois finement travaillée, l'école incarne l'essence de l'éducation de l'époque et est essentielle pour comprendre le développement communal en Guyane.

La Roche Crabe - Camopi

Vue partielle d’une roche gravée à La Roche Crabe

La Roche Crabe, près de Camopi, est un site archéologique remarquable visible uniquement pendant les périodes d'eaux basses. Découvert en 1941, il présente des gravures antiques, incluant des ateliers de polissage et des représentations amérindiennes telles que des têtes et des figures d’animaux gravés dans la pierre, témoignant du passé précolonial de la Guyane et de l'occupation millénaire par les peuples autochtones.

Roches gravées de Palulu - Remire-Montjoly

Détail d’une roche gravée à Palulu

Les Roches gravées de Palulu, datant de l'époque amérindienne, constituent un précieux corpus de l'art rupestre en Guyane. Le site principal est orné de gravures diverses, notamment des formes serpentiformes, des têtes évoluées et des anthropomorphes aux corps complets, reflétant la richesse de l'expression artistique et la complexité des sociétés amérindiennes d'autrefois.

Site archéologique de la Montagne de la Trinité - Mana

Vue partielle du Site archéologique de la Montagne de la Trinité

Le Site archéologique de la Montagne de la Trinité, avec ses preuves d'occupation humaine datant de 2500 à 1800 av. J.C., est un témoin exceptionnel du lointain passé précolombien en Guyane. L'habitat sous grotte et les terrains environnants révèlent une histoire riche, soulignant la longue présence humaine et la signification culturelle de cette région.

Ecole Joséphine Horth - Cayenne

Façade sur rue de l'Ecole Joséphine Horth

Construite entre 1910 et 1917, l'Ecole Joséphine Horth à Cayenne, est significative de l'architecture scolaire de début du 20e siècle en Guyane. Portant le nom d’une figure éducative influente dans la région, cette école, avec ses structures en maçonnerie, bois et brique, et ses galeries typiques, incarne l'adaptation de l'architecture traditionnelle locale et la valeur du patrimoine éducatif dans l'identité guyanaise.