Haute-Garonne : 10 monuments historiques méconnus a découvrir

Haute-Garonne : 10 monuments historiques méconnus a découvrir

L'application pour découvrir les Monuments Historiques français

Carte du Patrimoine est Disponible pour Android sur le Google Play Store
Une capture d'écran de l'application Carte du Patrimoine présentant les informations d'un château à Montiganc-Charente

Canal du Midi : Aqueduc de Castanet ou du Perrier, Castanet-Tolosan

L'Aqueduc de Vauban, connu sous le nom d'Aqueduc de Castanet ou du Perrier, a été construit entre 1687 et 1689 par D. Gillade. Ce monument historique, qui présente des signes de reconstruction partielle au 18e siècle, est d'une importance capitale pour les ouvrages du Canal du Midi, particulièrement grâce à sa construction de qualité et sa tête d'entrée au plan inhabituel. Malgré les aménagements récents qui l'ont altéré, il reste un témoignage remarquable de l'ingénierie du 17e siècle, intégré dans un environnement où se distingue notamment l'écluse double de Castanet avec ses constructions associées.

Vestiges de la chapelle des Pénitents Noirs, Toulouse

L'ancienne chapelle des Pénitents Noirs, d'abord dédiée aux Augustines jusqu'en 1562, a ensuite accueilli les Jésuites puis les Pénitents Noirs à partir de 1571. Malgré les restaurations de 1659 et 1660, la chapelle fut démantelée et aujourd'hui, seuls subsistent les vestiges de fenêtres murées, témoignant de l'architecture sacrée du 3e quart du 17e siècle au cœur de Toulouse.

Eglise de Larmont, Le Castéra

Clocher de l'Eglise de Larmont

La petite église de Larmont reflète le style toulousain avec sa nef unique voûtée d'ogives et son clocher remarquable qui, à son angle sud-ouest, se transforme d'une forme carrée à octogonale. Construite au 14e siècle, elle conserve un patrimoine architectural médiéval précieux pour la commune de Le Castéra.

Ancien séminaire, Toulouse

L'Ancien séminaire de Toulouse, érigé au 18e siècle par l'archevêque Loménie de Brienne, est un ensemble monumental qui traduit le classicisme architectural de l'époque. Conçu pour accueillir le séminaire des Messieurs de Saint-Sulpice, il se distingue par ses trois corps de bâtiments identiques organisant deux cours jumelles accessibles via de majestueuses portes cochères.

Chapelle Saint-Martin, Vaudreuille

Peinture murale de la chapelle Saint-Martin

La Chapelle Saint-Martin de Vaudreuille est une ancienne chapelle funéraire datant vraisemblablement du 11e siècle. Elle servait à la famille des seigneurs de Vaudreuille et conserve, dans sa simplicité, des traces d'une époque où l'art roman commençait à s'épanouir sur le sol français.

Eglise paroissiale Saint-Roch, Génos

Fondée sur des racines romanes, l'église paroissiale Saint-Roch de Génos a connu des extensions aux 17e et 19e siècles. La richesse de son intérieur se révèle à travers des peintures murales qui narrent la vie du Christ, du Moyen Âge à la Renaissance, offrant un parcours artistique et spirituel unique aux visiteurs.

Canal du Midi : Aqueduc des Voûtes ou de l'Hers, Gardouch

Construit par Vauban entre 1688 et 1690, l'Aqueduc des Voûtes ou de l'Hers, est une prouesse technique de l'ingénierie fluviale du 17e siècle. Réalisé par les maîtres maçons Jean Barrière et Pierre Berquière, ce monument se distingue par sa grande dimension et son état de conservation remarquable, témoignant de la vision d'ampleur du projet du Canal du Midi.

Halle-mairie, actuellement bibliothèque municipale, Longages

La Halle-mairie de Longages, bâtie en 1907 par l'ingénieur Pierre Bouchet et réalisée en béton par la firme Hennebique, est un exemple frappant de l'alliance entre modernité et tradition au début du 20e siècle. S'inscrivant dans le renouveau urbain de l'époque, cet édifice illustre l'évolution des espaces publics à travers son architecture innovante et ses fonctions combinées de halle et de mairie, aujourd'hui bibliothèque municipale.

Oratoire de Saint-Exupère, Blagnac

Peinture murale de l'oratoire de Saint-Exupère

L'oratoire de Saint-Exupère à Blagnac est un bijou d'architecture gothique avec sa nef voûtée d'ogives ornées de liernes et de tiercerons. Les culots ornés de bustes d'anges donnent vie à cet espace qui a survécu aux siècles, enveloppant les visiteurs dans un halo d'histoire et de mystique religieuse.

Pont sur le Touch, Toulouse

Construit en 1768 à la demande des états du Languedoc, le Pont sur le Touch à Toulouse est un témoin marquant de l'architecte du 18e siècle. Avec ses parapets en retour et ses écussons en pierre arborant fièrement les armes des états du Languedoc, ce pont unique en son genre continue de relier les berges du Touch, traversant ainsi le temps.