Haute-Vienne : 10 monuments historiques méconnus a découvrir

Haute-Vienne : 10 monuments historiques méconnus a découvrir

L'application pour découvrir les Monuments Historiques français

Carte du Patrimoine est Disponible pour Android sur le Google Play Store
Une capture d'écran de l'application Carte du Patrimoine présentant les informations d'un château à Montiganc-Charente

Pont du Moulin du Pont sur la Tardoire - Saint-Mathieu

Vue générale du pont depuis l’amont

Ce pont, antérieur au 17e siècle, était situé près d'un moulin aujourd'hui disparu. Il portait l'ancienne voie qui conduisait de Rochechouart à Saint-Mathieu. Il se compose de deux arches plein cintre légèrement surbaissées, appareillées en pierres plates, s'appuyant sur une pile centrale précédée d'un avant-bec triangulaire maçonné en grand appareil. Ce pont possédait des parapets dont il subsiste quelques traces.

Ancienne église Saint-Hilaire - Saint-Hilaire-les-Places

L'église paraît dater, d'après l'architecture, de la fin du 11e ou du début du 12e siècle, avec adjonction au 15e des chapelles latérales de la nef par des donateurs inconnus. Le prieur de Saint-Jean de Côle nommait les curés au moins jusqu'en 1566. L'édifice affecte la forme d'une croix latine avec une nef unique et une coupole sur pendentifs incurvés au transept. Il se termine par un chevet plat voûté d'un berceau brisé. Son clocher octogonal, à deux niveaux, présente une architecture remarquable avec des hautes baies plein cintre.

Ancien hôtel Martin de La Bastide - Limoges

La façade de cet ancien hôtel s'ouvre sur une cour d'honneur et se développe en une colonnade de style ionique soutenant un entablement. La porte centrale en anse de panier est encadrée de fenêtres en ellipse avec des grilles monogrammées LB. Les étages supérieurs de cet édifice du 18e siècle sont en pans de bois, témoignant d'une architecture historique riche et d'une esthétique préservée à travers les âges.

Eglise paroissiale Saint-Martial - Jabreilles-les-Bordes

Typique des églises rurales limousines, cette église conserve des vestiges de l'époque romane et des modifications ultérieures au 15e siècle. Son porche date de 1717, tandis que le clocher et la flèche sont du 19e siècle, édifiés sur une base du 18e. À l'intérieur, on trouve des peintures murales de la fin du 15e siècle représentant des scènes de la vie du Christ et de la Vierge, constituant un décor rare et précieux pour la région.

Croix du Petit-Vedeix - Saint-Cyr

Cette croix du 17e siècle se trouve sur l'ancienne voie romaine de Limoges à Saintes. Posée sur un socle à pans coupés, la croix grecque aux extrémités potencées arbore un Christ crucifié de style archaïque d'un côté et un soleil rayonnant de l'autre. Sa présence témoigne de la continuité de l'histoire et de la tradition chrétienne dans cette région.

Vieux pont de Beissat sur la Gartempe - Saint-Ouen-sur-Gartempe

Vue générale du pont depuis l’amont

La première mention historique de ce pont date de 1470. Cet ouvrage d'art du 13e siècle présentait un droit de péage dès 1660 et connectait autrefois Bellac au Dorat. Composé de trois arches de différenciation marquée, le pont se distingue par ses piles très larges, ses éperons acérés, et son profil général en dos d'âne offrant un exemple fascinant de l'ingénierie médiévale.

Eglise Saint-Martin - Compreignac

Portail

L'église Saint-Martin est un édifice religieux caractéristique avec une nef et deux transepts du 12e siècle, renforcés de mâchicoulis de défense au 15e siècle. L'intérieur et l'extérieur de l'église ont subi des transformations au cours des siècles, mais elle conserve encore des éléments architecturaux médiévaux significatifs et des traces de son passé défensif.

Ancien prieuré - Les Salles-Lavauguyon

Clocher de l'église vu du cloître

Ce prieuré de l'ordre des Augustins a traversé les époques depuis sa fondation au 12e-13e siècle. Ses transformations successives en presbytère puis en propriété privée n'ont pas effacé ses caractéristiques romanes, telles que le plein cintre des arcs et l'appareillage des claveaux. L'intérieur abrite deux cheminées monumentales et des fragments de peintures murales des 17e-18e siècles, témoignant d'une riche histoire architecturale et artistique.

Pont Rompu sur la Briance - Solignac

Construit entre le 13e et le 15e siècle, le Pont Rompu traverse la Briance et marquait autrefois la voie romaine de Limoges à Périgueux. Ses quatre arches, de styles variés, reflètent peut-être des reconstructions suite à une rupture passée. Particularité intéressante, il présente des avant-becs et des refuges pour piétons amont ainsi que des contreforts aval, illustrant une architecture bridée alliant fonctionnalité et sécurité.

Eglise de la Nativité de la Sainte-Vierge et de Saint-Antoine de Padoue - Cheissoux

Cette église du 13e siècle abrite une nef unique se terminant par un chevet plat, un sacristie rectangulaire et un portail ouest de type limousin très caractéristique. L'existence de la chapelle originelle remonte à environ 1100, et l'édifice conserve des fragments de décoration peinte de grande valeur historique et artistique. Sur le parvis, la croix du 15e siècle est un exemple de sculpture raffinée avec des représentations du Christ et de la Vierge.