Hautes-Pyrénées : 10 monuments historiques méconnus a découvrir

Hautes-Pyrénées : 10 monuments historiques méconnus a découvrir

L'application pour découvrir les Monuments Historiques français

Carte du Patrimoine est Disponible pour Android sur le Google Play Store
Une capture d'écran de l'application Carte du Patrimoine présentant les informations d'un château à Montiganc-Charente

Eglise Saint-Calixte, Cazaux-Fréchet-Anéran-Camors

Intérieur de la chapelle nord de l'Eglise Saint-Calixte

L'Eglise Saint-Calixte, édifiée au 14e siècle, représente une magnifique église de montagne avec des éléments architecturaux romans. La nef, restaurée probablement au 17e siècle, est couronnée par un clocher accessible par l'escalier de la tribune. L'intérieur est marqué par un retable en bois peint du 18e siècle et des peintures murales du 16e siècle illustrant les symboles des apôtres.

Eglise d'Esquièze, Esquièze-Sère

Murets, maisons et église à l'arrière-plan à Esquièze-Sère

Caractérisée par un clocher emblématique du 16e siècle, l'Eglise d'Esquièze revêt une importance historique notable. Son architecture intègre une nef rectangulaire avec des tribunes superposées et des chapelles latérales, tandis que le retable du maître-autel, héritage du 18e siècle, dénote la richesse de son patrimoine mobilier.

Eglise Saint-Saturnin, Loubajac

L'Eglise Saint-Saturnin dévoile une structure fortifiée, issue d'un clocher massif d'antan dujon du château local. Après sa destruction partielle au 16e siècle, elle fut agrandie avec des chapelles au 17e siècle et se dote d'une voûte peinte emblématique. Les fresques du début du 16e siècle et le mobilier des 17e et 18e siècles témoignent de son riche passé artistique et religieux.

Eglise Saint-Brice Sainte-Catherine, Guchen

Vue extérieure de l'église Saint-Brice Sainte-Catherine

Dominée par un clocher imposant, l'Eglise Saint-Brice Sainte-Catherine se distingue par son abside romane et une porte plein cintre ornée, menant à une nef avec des arcades élégantes. Des peintures découvertes dans le chœur révèlent des scènes biblique importantes et des retables en bois sculpté enrichissent le patrimoine intérieur.

Eglise, Castelnau-Rivière-Basse

Ensemble ouest de l'église de Castelnau-Rivière-Basse

Marquée par un passé lié aux comtes d'Armagnac, l'Eglise de Castelnau-Rivière-Basse regroupe la robustesse médiévale et les ajouts plus tardifs, notamment un clocher-porche caractéristique des guerres de Religion. L'intérieur présente des peintures du 19e siècle, créant un lieu de culte doté de signes historiques marquants.

Eglise Notre-Dame du Bon Port de Gavarnie

Vue d'ensemble de l'église Notre-Dame du Bon Port de Gavarnie

L'Eglise Notre-Dame du Bon Port de Gavarnie, autrefois chapelle d'un hospice du 12e siècle, présente une structure du 14e siècle. Elle abrite la vénérable statue de Notre-Dame du Bon Port et constitue un morceau du chemin de Saint-Jacques. Devenue mémorial pour les victimes de la montagne, ce lieu associe spiritualité, histoire et nature.

Eglise d'Arrens, Arrens-Marsous

Le clocher de l'église d'Arrens

L'Eglise d'Arrens est remarquable pour ses éléments gothiques rares, notamment son portail et sa fenêtre absidale ornés. Le bénitier extérieur et le tympan flamboyant dénotent l'héritage artistique du 15e siècle, tandis que la structure principale date principalement du 18e siècle.

Château fort, Lourdes

Vue d'ensemble du château fort de Lourdes incluant le pont de l'Esplanade

Le Château fort de Lourdes raconte une histoire qui s'étend du 11e au 19e siècle, tour à tour place-forte, prison et musée pyrénéen. Ses remaniements illustrent les changements de propriétaires et les exigences stratégiques de chaque époque, sous la supervision de figures comme Vauban.

Ancienne gare, Cauterets

Façade antérieure du bâtiment central de l'ancienne gare de Cauterets

L'ancienne gare de Cauterets témoigne de l'essor du transport ferroviaire tardif du 19e siècle. Conçue pour le transit entre les stations thermales et en correspondance avec les lignes principales, cette structure en bois caractéristique fut transformée en arrêt d'autobus après le déclassement du réseau ferroviaire local.

Eglise, Sarriac-Bigorre

Chœur de l'église à Sarriac-Bigorre

Initialement dotée d'un chevet plat, l'église de Sarriac-Bigorre s'est transformée au fil des siècles avec l'addition de bras de transept au 17e siècle et un clocher-portail au 18e. À l'intérieur, une voûte en bois nervée couvre l'édifice, créant un espace sacré inscrit dans une continuité architecturale remarquable.