Manche : 10 monuments historiques méconnus a découvrir

Manche : 10 monuments historiques méconnus a découvrir

L'application pour découvrir les Monuments Historiques français

Carte du Patrimoine est Disponible pour Android sur le Google Play Store
Une capture d'écran de l'application Carte du Patrimoine présentant les informations d'un château à Montiganc-Charente

Phare du Cap Lihou, Granville

Vue générale du phare

Dès 1822, la Chambre de commerce de Granville demanda l'érection d'un feu sur la pointe du Roc en raison des nombreux naufrages aux abords du port. Le directeur général des Ponts et Chaussées décida d'y établir une tour cylindrique en granit, équipée d'un appareil lenticulaire. Augustin Fresnel dessina tous les plans. Se situant à 34 mètres au-dessus des plus hautes mers, la tour de onze mètres ménage trois salles superposées. La chambre du gardien se compose d'un grand lit clos lambrissé de chêne et d'une cheminée de marbre. Plafonds et planchers sont ornés de marqueterie. La tour est allumée en novembre 1828.

Abbaye et dépendances, Le Mont-Saint-Michel

Vue générale de l'abbaye dans son environnement depuis le Sud

Abbaye bénédictine de style gothique dédiée à l'archange Saint-Michel construite du 11e au 16e siècle.

Eglise Notre-Dame, Carentan

Ensemble sud : clocher

Edifice mentionné dès le 12e siècle, conservant pour la période romane le portail occidental, les piles cruciformes de la croisée du transept et les piles de la nef. Au 15e siècle, la reconstruction de l'église est décidée sous la domination anglaise. Le choeur est refait, les piles de la nef arasées à trois mètres du sol pour les couronnés de chapiteaux à tailloirs. Le choeur est représentatif du style flamboyant. En 1517 a été ajoutée la chapelle d'axe. Au 19e siècle ont été ajoutées une sacristie au nord et une pièce faisant pendant au caveau. Il subsiste un ensemble de sculpture monumentale (anges musiciens) refait au cours du temps, et en particulier après la Seconde Guerre mondiale.

Casernes du Roc, Granville

Caserne Gênes-Champagne, ensemble nord-ouest

La caserne dite caserne Bazeilles, édifiée en 1758, est le seul élément subsistant d'un vaste projet conçu par l'ingénieur Decaux en 1750 qui prévoyait la construction d'une ville neuve sur le Roc. De 1780 à 1783 fut construite la citerne de la garnison, sur les fondations de laquelle fut élevé un second casernement, terminé en 1788, appelé caserne Gênes-Champagne.

Eglise, Fresville

La nef est d'époque romane (12e siècle). Le choeur, le transept et le clocher sont gothiques (14e-15e siècles).

Ancien corps de garde, Doville

Ce corps de garde, placé dans un site exceptionnel, constitue un témoignage de la défense du Cotentin sous l'Ancien Régime.

Presbytère, Colomby

Ensemble du 18e siècle clos de murs et comprenant logis, communs, puits et jardin. L'intérieur du logis, en mauvais état, à conservé toutes ses dispositions d'origine.

Eglise Saint-Pierre, Vesly

Nef et choeur

Eglise construite sur une ancienne nécropole mérovingienne, représentative du gothique cotentinais du début du 13e siècle à la fin du 15e siècle. La nef et transept sont du début du 13e siècle. Le choeur et les collatéraux ont été édifiés vers 1460. Le porche a été ajouté en 1472. La nef a été restaurée en 1957 (elle possède une charpente lambrissée restituée après la destruction de la voûte néo-gothique pendant la Seconde Guerre mondiale).

Enceinte de la Haute-Ville, Granville

Grand'Porte, élévation sud

Les remparts établis au 15e siècle lors de la fondation de la ville furent démolis en 1689. Ils ont été relevés entre 1727 et 1749. C'est de cette époque que date la Grand'porte actuelle, ainsi que le logement au-dessus, dit Logis du Roi où habitait le gouverneur de Granville.

Ancienne gare maritime, Cherbourg-en-Cotentin

Façade nord

Un projet de port en eau profonde et de gare maritime a été établi par l'ingénieur Minard. La gare maritime a été construite en béton armé à partir de 1928 par l'architecte René Levavasseur, en collaboration avec les ingénieurs Chalos et Fleury. Elle a été inaugurée en 1933 par le président de la République Albert Lebrun. La décoration intérieure, de style Art Déco, est due au ateliers de Marc Simon, avec des dallages en mosaïque fournis par Gentil et Boudet, céramistes à Boulogne-Billancourt. L'ensemble comporte deux grands bâtiments, le hall des transatlantiques et le hall des trains. Partiellement détruite par les Allemands en 1944, la gare a été restaurée entre 1948 et 1952 avant d'être désaffectée au cours des années 1970. Le hall des trains a une surface de 7 000 mètres carrés et un projet de Cité de la Mer est à l'étude pour sa réhabilitation et sa réutilisation. Le sous-marin Le Redoutable, lancé en 1967 par l'Arsenal de Cherbourg, a été présenté dans une darse créée à côté de l'ancienne gare.