Rhône : 10 monuments historiques méconnus a découvrir

Rhône : 10 monuments historiques méconnus a découvrir

L'application pour découvrir les Monuments Historiques français

Carte du Patrimoine est Disponible pour Android sur le Google Play Store
Une capture d'écran de l'application Carte du Patrimoine présentant les informations d'un château à Montiganc-Charente

Fontaine Bartholdi - Lyon

Détail fontaine Bartholdi, quadrige, chevaux

La Fontaine Bartholdi est une œuvre emblématique présentée lors de l'Exposition Universelle de 1889. Conçue par Bartholdi et réalisée par Gaget et Gautier, elle trône sur la place des Terreaux à Lyon depuis 1892. Classée monument historique, la fontaine offre un obsinate des Terreaux à Lyon depuis 1892. Monument historique, she est l'aboutissement du talent créatif de ses auteurs et un trésor artistique dans l'espace public de la ville.

Bourse du travail - Lyon

Vue d'ensemble de la façade de la Bourse du travail

La Bourse du travail de Lyon, érigée entre 1929 et 1936 par l'architecte Charles Meysson, est un édifice chargé d'histoire reflétant l'embellissement de la ville par le travail. Sa façade est ornée d'une grande mosaïque exécutée par Fernand Fargeot et 35 mosaïstes, incarnant la vision du maire Edouard Herriot et de Meysson lui-même. L'intérieur, décoré en 1936 par des artistes lyonnais, contient des œuvres d'art socialiste et une salle de spectacle rénovée en 1971. Inscrite aux Monuments Historiques, cette bâtisse témoigne de l'engagement social et culturel de la ville.

Hôtel de Gadagne, musées Gadagne - Lyon

Cour intérieure, tour d’escalier de l'Hôtel de Gadagne

Le musée Gadagne, niché dans l'Hôtel de Gadagne, est un joyau du patrimoine Lyonnais. Classé Monument Historique en 1920, il abrite le musée d'histoire de Lyon et le musée des marionnettes du monde. Sa construction s'étendant du 15e au 16e siècle, cet édifice renaissance témoigne de la richesse de l'histoire urbaine et culturelle de Lyon, en proposant une immersion harmonieuse dans son passé et ses traditions.

Grand Temple protestant - Lyon

Façade Ouest, quai Augagneur du Grand Temple Protestant

Le Grand Temple protestant de Lyon, conçu par l'architecte Gaspard André à la fin du 19ème siècle, est un monument clé de l'architecture religieuse française. Sa façade présente une structure imposante, décorée de fleurs sculptées et d'une frise. L'intérieur, de forme grecque, intègre une coupole et le sol en pente douce amène au cœur d'une spiritualité empreinte d'influences orientales. Ce temple, inscrit au titre des Monuments Historiques, représente également la dimension sociale du protestantisme.

Maison de la Bréda, "maison Pauline Jaricot" - Lyon 05

La Maison de la Bréda, ou "maison Pauline Jaricot", est un témoin précieux des constructions des collines lyonnaises de la fin du 15e et début du 16e siècle, surplombant la ville. Avec ses plafonds à couvre-joints et ses peintures murales, cette demeure révèle une histoire riche, notamment celle de Pauline Jaricot, figure emblématique de l'œuvre de la Propagation de la Foi. Inscrite aux Monuments Historiques, elle incarne l'héritage architectural et le dévouement spirituel de Lyon.

Eglise Sainte-Jeanne-d'Arc de Parilly - Vénissieux

Construite en 1932 par l'architecte Joanny Verger, l'église Sainte-Jeanne-d'Arc de Parilly s'inscrit dans l'extension du quartier lyonnais durant l'entre-deux-guerres. Dotée de vitraux par Théodore Hanssen, l'église juxtapose le sacré à la modernité avec des scènes du Christ intégrant la contemporanéité. Son architecture intègre des espaces paroissiaux et maintient l'harmonie originelle avec ses jardins clos, consacrant la croissance urbaine et la ferveur communautaire de l'époque.

Séminaire Saint-Irénée - Sainte-Foy-lès-Lyon

L'éminence du Séminaire Saint-Irénée de Sainte-Foy-lès-Lyon s'est affirmée avec son édification entre 1900 et 1903 par l'architecte Sainte-Marie Perrin. Composé d'un plan en H, ce complexe reflète les préceptes de l'hygiène et de l'enseignement supérieur philosophique de son temps. La chapelle rappelle la magnificence des églises byzantines, et bien que certaines de ses décorations originelles aient disparu, l'essence spirituelle et intellectuelle de la structure demeure intacte.

Eglise Saint-Pothin - Lyon

Façade ouest de l'Eglise Saint-Pothin

L'Eglise Saint-Pothin, construite entre 1841 et 1843 par l'architecte Christophe Crépet et située dans un quartier en expansion de Lyon, a subi des restaurations dues aux problèmes structurels. De style néo-classique, cette église est marquée par une façade avec un portique dorique caractéristique de l'époque. L'intérieur est dominé par une coupole et une voûte en berceau soutenue par des colonnes ioniques. Son histoire artistique s'est enrichie au 19e siècle, lorsqu'elle a accueilli le talent de plusieurs artistes, contribuant à son héritage spirituel et culturel.

Eglise Saint-Bruno-les-Chartreux - Lyon

Façade est de l'Eglise Saint-Bruno-les-Chartreux

L'Eglise Saint-Bruno-les-Chartreux s'impose comme un chef-d'œuvre à plusieurs époques : le dôme terminé par Delamonce en 1733, la finalisation par Soufflot, et la façade d'entrée par Sainte-Marie-Perrin au 19e siècle. Ce monument lyonnais classé traverse les siècles pour représenter l'histoire évolutive du christianisme et de l'architecture qui l'accompagne, illustrant ainsi la capacité de la ville à conserver et valoriser son riche patrimoine ecclésiastique.

Ancienne chartreuse (Maison et Institution des Chartreux) - Lyon

Relevé à l'aquarelle des peintures murales de la chartreuse

La Chartreuse, fondée au 17e siècle et située près de l'église Saint-Bruno, est désormais une école secondaire privée, mais son histoire monastique reste palpable dans son petit cloître des années 1630 et la Maison des Hôtes de la fin du 17e. La chapelle des Hôtes conserve un décor stuc du 18e siècle, et la chapelle des Chartreux, édifiée plus tardivement au 19e siècle, est signée Tony Desjardins, ajoutant une dimension supplémentaire à ce site riche d'histoire et de dévotion.