Saône-et-Loire : 10 monuments historiques méconnus a découvrir

Saône-et-Loire : 10 monuments historiques méconnus a découvrir

L'application pour découvrir les Monuments Historiques français

Carte du Patrimoine est Disponible pour Android sur le Google Play Store
Une capture d'écran de l'application Carte du Patrimoine présentant les informations d'un château à Montiganc-Charente

Apothicairerie de l'hôpital - Chagny

Vue partielle des lambris

Fondée en 1700, l'hôpital de Chagny fut complété par une apothicairerie en 1715, située dans l'aile ouest. Ses boiseries peintes avec des pilastres et corniches en faux marbre en trompe-l'oeil sont remarquables. La collection de pots à pharmacie des 18e et 19e siècles exposées sur les étagères reflète l'histoire de la médecine à cette époque. Cet élément du patrimoine a été classé aux Monuments Historiques pour sa signification et son intégrité conservée.

Ancien collège des jésuites, aujourd'hui Lycée Bonaparte - Autun

Grande grille en fer forgé restaurée au début du XIXe siècle

L'église Notre-Dame, réalisée au 3e quart du 18e siècle par Jean-Baptiste Caristie, fait partie de l'ancien collège jésuite d'Autun, devenu le lycée Bonaparte. Cet établissement notable a accueilli des élèves illustres tels que Lazare Carnot et Napoléon Bonaparte avec ses frères Joseph et Lucien. L'architecture de l'époque est mise en valeur notamment par sa grande grille en fer forgé restaurée au début du XIXe siècle. L'histoire et le patrimoine de ce site lui valent d'être classé et inscrit aux Monuments Historiques.

Monument aux morts - Mâcon

Vue générale du monument

Le monument aux morts de Mâcon est un puissant hommage architectural et sculptural rendant hommage aux victimes de la guerre. Devant un mur de gros blocs, la figure allégorique de la ville, bras écartés, symbolise la protection sur ses enfants tombés au combat. L'inscription "Mâcon à ses enfants morts pour la France" couronne l'oeuvre, accompagnée d'un rameau de chêne et d'une branche d'olivier, symboles de force et de paix. Inscrit aux Monuments Historiques, il est un lieu de mémoire essentiel.

Eglise Saint-Martin - Chagny

Ensemble nord-est du clocher

L'église Saint-Martin de Chagny est un bijou de la première période gothique construit entre les 12ème et 13ème siècles. Avec sa nef voûtée d'ogives et son clocher carré richement ajouré, elle démontre l'élégance et la complexité de l'architecture médiévale. Les détails sculptés des chapiteaux et culots ajoutent à la richesse visuelle de cet édifice classé Monument Historique.

Eglise Saint-Véran - Chaudenay

Eglise Saint-Véran : Ensemble nord-ouest, vue générale

L'église Saint-Véran de Chaudenay, datant principalement du 13ème siècle, illustre la cohérence architecturale de cette période avec quelques modifications au 15ème siècle. Son plan massé avec nef et bas-côtés ainsi que son chœur à chevet plat sont caractéristiques. L'édifice est couronné par des voûtes sur croisées d'ogives, témoignage de l'engouement pour l'architecture gothique de l'époque. Cette église est inscrite comme Monument Historique.

Lycée Nicéphore-Niepce - Chalon-sur-Saône

Lycée Nicéphore-Niepce : Ensemble nord-est, vue générale

Le Lycée Nicéphore-Niepce, anciennement École Nationale Professionnelle à Chalon-sur-Saône, est une illustration avant-gardiste de l'architecture éducative du 2e quart du 20e siècle. La structure utilise des matériaux novateurs comme le béton armé vibré, témoignant de l'évolution des techniques de construction. Son esthétique moderniste est soulignée par des galeries de circulation, des baies vitrées et des décors soignés. Ce patrimoine, inscrit MH, montre l'attention portée au détail et à l'ornementation.

Église des Saints-Jumeaux - Colombier

Église des Saint-Jumeaux : Vue générale de l’église depuis l’Est

Au début du XIXe siècle, l'église gothique de Colombier est reconstruite dans un style néo-gothique par l'architecte Charles Dodelier. La nouvelle orientation et la dédicace aux saints jumeaux ajoutent à l'unicité du lieu. L'utilisation de matériaux économiques pour imiter l'esthétique gothique, commune à l'époque pour les constructions d'églises rurales, confère à cet édifice son caractère particulier, lui valant l'inscription aux Monuments Historiques.

Maison des Echevins - Cluny

Maison des Echevins : Façade sur rue, vue générale

La Maison des Echevins de Cluny, construite à la fin du 17e et début du 18e siècle, a servi d'hôtel de ville avant d'être transformée en propriété privée. La salle du conseil reprend sa splendeur après la suppression des cloisonnements, mettant en avant ses faux lambris, sa cheminée Louis XV et son plafond à solives apparentes. Ce témoignage du patrimoine local est inscrit aux Monuments Historiques.

Eglise de Saint-Romain-des-Iles - Saint-Symphorien-d'Ancelles

Eglise de Saint-Romain-des-Iles : Façade latérale sud, vue générale

L'église de Saint-Romain-des-Iles, avec ses origines romanes couvrant des siècles à la fois au 11ème et 12ème siècle, maintient des significations historiques profondes, particulièrement avec ses peintures murales du 14ème siècle. Les restaurations des 18ème et 19ème siècles ont continué de préserver son importance, ce qui a conduit à son classement et son inscription en tant que Monument Historique.

Cathédrale Saint-Vincent (nouvelle église Saint-Vincent) - Mâcon

Cathédrale Saint-Vincent : Façade nord, vue générale

La Cathédrale Saint-Vincent de Mâcon, débutée en 1808 et finalisée en 1818, est une oeuvre majestueuse du néo-classicisme. Enrichie par les vitraux de Barrelon et les décors intérieurs de l'architecte Authelain, cette cathédrale est un vrai trésor de l'histoire religieuse et artistique du début du 19ème siècle. Sa structure et ses œuvres d'art ont contribué à son classement en tant que Monument Historique.