Tarn-et-Garonne : 10 monuments historiques méconnus a découvrir

Tarn-et-Garonne : 10 monuments historiques méconnus a découvrir

L'application pour découvrir les Monuments Historiques français

Carte du Patrimoine est Disponible pour Android sur le Google Play Store
Une capture d'écran de l'application Carte du Patrimoine présentant les informations d'un château à Montiganc-Charente

Eglise Notre-Dame, Bouillac

Reliquaire de la Sainte-Epine, de trois quarts droit

L'Eglise Notre-Dame est un édifice du 14e siècle, marqué par l'histoire, ayant subi de multiples reconstructions, notamment suite aux destructions des guerres de Religion. Avec son clocher soutenu par des contreforts et précédé d'un porche pittoresque, cet édifice illustre la résilience architecturale et spirituelle au fil des siècles. La brique et les détails de sa restauration en 1721 ajoutent au caractère unique de ce monument, empreint d'histoire et ancré dans le patrimoine de Bouillac.

Eglise Saint-Clair, Saint-Porquier

Statue (petite nature) : Vierge à l'Enfant

L'Eglise Saint-Clair, initiée au 16e siècle, exhibe un clocher s'inspirant de la célèbre basilique Saint-Sernin, mais simplifié à cause des périodes troublées. Elle se distingue par son chevet à trois pans, ses chapelles voûtées d'ogives et un intérieur offrant un espace solennel et recueilli. Malgré les interruptions de sa construction, cette église demeure un exemple singulier de l'adaptation architecturale du sud de la France aux contextes historiques mouvementés.

Ancien couvent des Clarisses, Lauzerte

Façade sur rue

L'Ancien couvent des Clarisses témoigne du riche passé médiéval de Lauzerte. La façade du 15e siècle avec sa porte en accolade et ses fenêtres à croisillons dépeint une époque où l'art et la spiritualité se côtoyaient. A l'intérieur, ses plafonds à solives et cheminées monumentales soulignent le soin apporté à ce lieu de vie et de prière, désormais emblème du patrimoine architectural du département.

Eglise Saint-Saturnin, Mansonville

Ensemble sud-ouest

L'Eglise Saint-Saturnin de Mansonville est un reliquaire de l’histoire locale. Mentionnée dès la fin du 11e siècle, sa construction romanisante est influencée par l'abbaye de Moissac. Son chevet, datant du 12e siècle, et ses quatre chapiteaux romans témoignent d’une époque révolue. La nef, bien qu'elle ait été remaniée, conserve un portail flamboyant, véritable chef-d'œuvre de la finesse gothique.

Pont Neuf, Montauban

Ouvert en 1913, le Pont Neuf de Montauban est un chef-d'œuvre d'ingénierie du début du 20e siècle. Ce pont en béton armé illustre l'innovation avec son principe d'articulation de l'arc en trois points, imaginé par Simon Boussiron. Les défis liés aux crues du Tarn ont été brillamment résolus grâce à son design fonctionnel et esthétique, combinant finesse structurelle et résistance.

Musée Jean de Comère, Grisolles

Le Musée Jean de Comère, situé dans une maison remarquable de Grisolles, est le dernier témoin de l'architecture du 15e siècle dans la région. Malgré des fenêtres refaites à la partie basse, sa façade en pans de bois et briques conserve un charme authentique et offre un aperçu précieux de l'habitation médiévale locale.

Eglise Saint-Michel, Saint-Sardos

L'Eglise Saint-Michel, avec son clocher-mur typique des régions de la Haute Garonne et du Tarn et Garonne, est un édifice intégralement construit en briques, qui a su traverser le temps sans perdre de sa superbe. Son portique à trois arcades, ajouté ultérieurement, dissimule un portail du 14e siècle. Cette église représente un exemple intact de l'architecture religieuse médiévale de la région.

Eglise Saint-Pierre de Pervillac, Montaigu-de-Quercy

Portail d’accès sud

Remontant à la fin du 15e siècle, l'Eglise Saint-Pierre de Pervillac est mentionnée dès le 13e siècle. Dédiée à Saint-Pierre, elle présente un chevet plat couvert d'une voûte en croisée d'ogives et une nef dont l'élévation a été modifiée au 19e siècle. Elle abrite également des fresques murales du début du 16e siècle représentant des figures sacrées et des représentations allégoriques des péchés.

Ancienne chapelle Saint-Caprais, Bouloc

L'Ancienne chapelle Saint-Caprais baigne dans une aura romane, remodelée au 15e siècle pour acquérir sa forme actuelle. Sa structure modeste comprend une abside semi-circulaire et un chevet plat, témoignant de l'art roman sensiblement conservé malgré les évolutions du temps. Le clocher-mur reflète les interventions du 19e siècle, ajoutant une touche historique supplémentaire à ce monument empreint de piété.

Eglise Saint-Vincent, Varen

Clocher de l'église et porte fortifiée du château

Le prieuré de Varen, dont la présence est attestée dès 972, est associé à une église reconstruite à la fin du 11e siècle par des moines bénédiction. L'Eglise Saint-Vincent, avec son architecture préservée, raconte le récit d'une communauté ecclésiastique et saurait évoquer, à travers ses pierres, les mystères et les dévotions d'un millénaire passé.