Territoire-de-Belfort : 10 monuments historiques méconnus a découvrir

Territoire-de-Belfort : 10 monuments historiques méconnus a découvrir

L'application pour découvrir les Monuments Historiques français

Carte du Patrimoine est Disponible pour Android sur le Google Play Store
Une capture d'écran de l'application Carte du Patrimoine présentant les informations d'un château à Montiganc-Charente

Château de Rougemont-le-Château

Vestiges du château de Rougemont-le-Château, vue générale

Ce château médiéval, ayant un rôle militaire important du 12e siècle jusqu'à sa destruction en 1375, témoigne de l'occupation historique et de l'évolution des tactiques défensives de l'époque. Ses vestiges, inscrits aux Monuments Historiques, offrent une fenêtre sur le passé et invitent à une réflexion sur l'évolution architecturale des forteresses médiévales dans le contexte de leur temps.

Chapelle du cimetière de Réchésy

Chapelle du cimetière de Réchésy, vue du sud-ouest

La Chapelle du cimetière de Réchésy est ce qui reste d'une église paroissiale du Moyen Age. Cet édifice est valorisé pour son chœur médiéval et sa transformation avant le 18e siècle. Inscrite aux Monuments Historiques depuis 1996, elle incarne la transition des styles et des pratiques dans l'architecture religieuse locale.

Monument du caporal Peugeot à Joncherey

Le monument en hommage au caporal Peugeot, premier mort français de la Première Guerre mondiale, se dresse fièrement à la sortie de Joncherey. Sans image disponible, il n'en reste pas moins un poignant rappel de la tragédie de la guerre et un symbole de la mémoire collective nationale, inscrit en 1998 comme Monument Historique.

Gare de Belfort

La Gare de Belfort, œuvre de l'architecte Jules Bernaut achevée en 1939, représente un exemple précieux de l'architecture en béton armé du 20e siècle. Avec sa tour horloge et ses détails Art-Déco, elle symbolise une époque où l'on valorisait autant la fonctionnalité que l'esthétisme architectural, et elle est un élément caractéristique du patrimoine belfortain.

Lavoir dit "du Bernardot" à Bourogne

Le lavoir "du Bernardot", bâti en 1867, enrichit le patrimoine communal avec son architecture soignée et sa fonctionnalité. Les éléments d'eau en forme de U et la colonne octogonale en jet ajoutent du charme à ce lieu de vie sociale d'antan, un héritage inscrit aux Monuments Historiques valorisant l'ingénierie et le design du 19e siècle.

Square Emile Lechten, Belfort

Statue Fin de danse par Fournier des Corats, au nord

Le Square Emile Lechten, un espace vert aménagé dans le quartier ouvrier de Belfort depuis 1923, est un lieu chargé de culture et d'histoire. Émaillé de sculptures datant des années 1920 et 1930 et entouré de grilles d'ornement, le square, aujourd'hui inscrit aux Monuments Historiques, représente un espace où l'art et la nature se rencontrent harmonieusement.

Fort Sénarmont à Bessoncourt

Caserne Fort Sénarmont vue vers le nord-est

Le Fort Sénarmont, érigé entre 1883 et 1886, est un exemple typique des fortifications conçues par le général Séré de Rivières. Renforcé peu après sa construction, il atteste aujourd'hui de l'innovation militaire de la fin du 19e siècle et est inscrit aux Monuments Historiques, soulignant son importance dans le paysage défensif de l'époque.

Marché couvert de Belfort

Marché couvert de Belfort, vue d'ensemble depuis le sud

Élevé sur les anciennes fortifications, le Marché couvert de Belfort, datant de 1905, illustre la maîtrise des premières techniques de construction métallique. Son inscription aux Monuments Historiques souligne son rôle central dans le développement commercial et social de la région, de même que sa contribution à l'architecture industrielle.

Eglise Saint-Laurent de Bermont

Eglise Saint-Laurent de Bermont, vue depuis la place à l'ouest

Originaire du 13e siècle, l'ancien chœur de l'Eglise Saint-Laurent de Bermont a été conservé lors de la reconstruction du 19e siècle. Évoquant une fusion de styles entre le néo-romane et les éléments médiévaux, ce monument apporte un aperçu palpable des transformations culturelles et architecturales à travers des siècles d'histoire religieuse.

Cimetière israélite de Belfort

Le cimetière israélite de Belfort, fondé entre 1793 et 1822, s'est agrandi jusqu'au début du 20e siècle. Il ne compte pas uniquement des stèles uniformes orientées est, mais aussi des symboles gravés uniques et des tombes de personnalités de la ville. Cet héritage protégé en tant que Monument Historique révèle la riche histoire de la communauté juive de Belfort.