Un jour un Monument : Le Château de Sainte-Feyre, Joyau du 18e siècle et Ses Trésors Gothiques

Un jour un Monument : Le Château de Sainte-Feyre, Joyau du 18e siècle et Ses Trésors Gothiques

L'application pour découvrir les Monuments Historiques français

Carte du Patrimoine est Disponible pour Android sur le Google Play Store
Une capture d'écran de l'application Carte du Patrimoine présentant les informations d'un château à Montiganc-Charente

Contexte Historique du Château

Datant du 18e siècle, le Château de Sainte-Feyre est un édifice historique situé à l'emplacement d'une ancienne forteresse médiévale. Il fut marqué par l'histoire dès 1439, alors que le dauphin, qui deviendra Louis XI, y séjourna, témoignant de l'importance stratégique et symbolique du site à cette époque. La chapelle Saint-Hubert, quant à elle, mentionnée dès le début du 16e siècle, souligne la continuité religieuse et la tradition du lieu.

Architecture et Description du Château

Façade et Exterieur

La façade sud du château présente une majestueuse allée d'arbres menant au portail décrit comme un chef-d'oeuvre d'architecture, avec ses piedroits aux courbes élaborées et son entablement à la corniche saillante. Notons aussi la présence d’un pavillon du gardien qui, par sa position stratégique, a une double fonction de surveillance et d'accueil.

Cour d'Honneur et Pavillons Latéraux

Devant le château se trouve une imposante cour d'honneur, bordée de pavillons carrés. Cette cour permet de mettre en place un espace de représentation et de réception, soulignant leur statut et leur prestige. La présence d'une tour, ajoutée aux pavillons, renforce la dimension aristocratique du domaine.

Les Communs et L'orangerie

Les communs flanquant la cour d'honneur reflètent l'organisation fonctionnelle du domaine seigneurial, où les activités domestiques avaient leur propre espace. Les ruines de l'orangerie témoignent de l'opulence qui caractérisait le château avec son sous-sol voûté.

Richesses Intérieures et Artistiques

À l'intérieur, des pièces voûtées en berceau, héritages du précédent édifice médiéval, coexistent avec des éléments caractéristiques du 18e siècle, comme les décors de stucs et les cheminées richement ornées. Le salon Est se démarque par son parquet à l'ancienne à feuilles de chêne et son plafond en caisson avec un décor stuc impressionnant.

Protection et Restauration

Reflet d'une époque révolue et d'une histoire riche, le Château de Sainte-Feyre a été inscrit aux Monuments Historiques en mai 1967, puis une seconde inscription a eu lieu en décembre 1986. Ces reconnaissances officielles soulignent l'importance de préserver et de restaurer cet édifice, qui est aussi une propriété privée, afin de maintenir son héritage pour les générations futures.

Conclusion

Le Château de Sainte-Feyre, avec son histoire royale, son architecture significative du 18e siècle et son emplacement sur l'emprise d'un ancien château médiéval, constitue un trésor du patrimoine français. Qu'il s'agisse de son contexte historique, de sa splendeur architecturale ou de son importance culturelle, chaque aspect de ce château témoigne de la richesse d'un passé que l'on s'efforce de conserver.