Vienne : 10 monuments historiques méconnus a découvrir

Vienne : 10 monuments historiques méconnus a découvrir

L'application pour découvrir les Monuments Historiques français

Carte du Patrimoine est Disponible pour Android sur le Google Play Store
Une capture d'écran de l'application Carte du Patrimoine présentant les informations d'un château à Montiganc-Charente

Chapelle du Sacré-Coeur, Poitiers

Chevet, vue partielle de la Chapelle du Sacré-Coeur

La Chapelle du Sacré-Coeur, érigée entre 1818 et 1829 à Poitiers et inscrite MH depuis 1997, est un joyau de l'architecture néo-classique avec des influences italiennes marquées. Conçue par l'architecte Couteault, elle combine l'élégance de son maître-autel posé en 1850 et la spiritualité transmise par ses vitraux de 1860. Séparée des bâtiments conventuels originaux datant du 17e siècle créés par Louis XIII, cette chapelle reflète un héritage culturel et artistique précieux.

Eglise Saint-Léger, Beuxes

Ensemble sud de l'Eglise Saint-Léger

L'Eglise Saint-Léger de Beuxes, datant principalement du 12e siècle et partiellement du 14e siècle, témoigne de l'évolution architecturale médiévale. Inscrite MH en 1926, le clocher et l'abside voûtés en pierre adossés à une nef couverte d'une voûte en plâtre sur lattis de chêne raconte une histoire de piété et d'artisanat. La flèche octogonale en pierre tendre de Bourré domine le paysage, rappelant la ferveur religieuse de son époque.

Eglise Notre-Dame, Genouillé

Façade ouest de l'Eglise Notre-Dame

Ce baptême de style roman, mentionné dès la fin du 11e siècle et classé MH en 1914, puis inscrit en 1996, l'Eglise Notre-Dame de Genouillé capture l'esprit de sa légende de fondation par Charlemagne. Avec un redesign au 18e siècle qui inclus le clocher octogonal actuel et d'autres travaux en 1889 préservant sa splendeur romane, elle se dresse comme un accueil immuable au temps.

Eglise Saint-Pierre, Bonneuil-Matours

Façade latérale sud de l'Eglise Saint-Pierre

L'Eglise Saint-Pierre, classée MH en 1910, est un vestige du 10e siècle avec une préservation particulière de sa travée du clocher et du chœur datant du 12e siècle. Son architecture est caractérisée par des voûtes en berceau et cul de four, ainsi que par des chapiteaux soigneusement sculptés. La nef représente une restauration réalisée en 1845, témoignant de l'adaptabilité et de la continuité de la pratique religieuse à Bonneuil-Matours.

Borne milliaire romaine, Cenon-sur-Vienne

Retranscription de l’inscription de la borne milliaire romaine

La borne milliaire romaine de Cenon-sur-Vienne, bien qu'ayant tourné sarcophage, retient son inscription remarquable du 2e siècle. Inscrite MH en 1938, ce fût cylindrique surmonté d'un cube raconte l'histoire impériale romaine et la maîtrise routière antique, transmettant aux passants modernes sur la route vers Vouneuil-sur-Vienne un héritage plurimillénaire.

Manufacture d'armes, actuellement Musée de l'automobile, Châtellerault

Vue générale du site de la Manufacture d'armes

Fondée en 1819 et inscrite MH en 1989, la Manufacture d'armes de Châtellerault illustre l'évolution industrielle sur les bords de la Vienne avec sa spécialisation initiale dans les armes blanches puis évoluant vers les armés à feu et l'artillerie. Aujourd'hui transformée en Musée de l'automobile, ce site allie héritage de la métallurgie avec modernité et innovation téchnologique.

Temple protestant, Rouillé

Façades sud et est du Temple protestant

Construit entre 1881 et 1883, et inscrit MH en 1998, le Temple protestant de Rouillé allie le style néo-gothique extérieur au néo-romain intérieur conçu par l'architecte E. Boyer. Avec une capacité d'accueil de 800 personnes, des ornements du sculpteur Dumas de Niort et un mobilier de Robin ébéniste à Poitiers, cette structure illustre la diversité et la richesse du culte protestant à la fin du 19e siècle.

Eglise Saint-Martin, Bournand

Portail de la façade ouest de l'Eglise Saint-Martin

Reconstruite au 19e siècle, l'Eglise Saint-Martin de Bournand honore son passé avec des remplois de sculptures du 12e siècle dans son portail. Inscrite MH en 1938, elle est un témoignage vivant de la persistance de la foi et de l'adaptation de l'art sacré à travers les époques, abritant les traditions dans un contexte architectural rénové.

Eglise Saint-Cyprien, Poitiers

Façade ouest de l'Eglise Saint-Cyprien

Conçue par l'architecte Marcel Baudouin entre 1963 et 1965, l'Eglise Saint-Cyprien de Poitiers incarne l'architecture du 20e siècle. Le bâtiment inscrit MH en 2002 se distingue par ses murs de moellons et sa structure en béton et métal sous un toit aux pentes inversées. Offrant 900 places assises, elle est un exemple représentatif de l'innovation sacrée et architecturale moderne destiné à unir les communautés.

Eglise Saint-Hilaire, Jardres

Clocher de l'Eglise Saint-Hilaire

Classée MH en 1913, l'Eglise Saint-Hilaire de Jardres conserve de son origine du 12e siècle un sanctuaire et un clocher, tandis que la nef a été reconstruite. Avec son clocher octogonal percé de baies en plein cintre et sa coupole à trompillons, cette église est un vestige de l'architecture romane, malgré des transformations ultérieures ayant altéré son plan primitif.